Un lieu d’accueil mixte

Face au constat de manques de solutions pour faciliter l’insertion des personnes réfugiées (logement, travail, insertion sociale) et aux problèmes de discrimination, ce projet vise à proposer une alternative citoyenne qui permettra aux personnes accueillies de sortir de l’urgence sociale pour pouvoir entrer dans une dynamique de reconstruction et de projection.

logotype
L’association Tero Loko, porte le projet de création d’un lieu d’accueil et d’insertion à destination de personnes réfugiées et d’habitants du territoire, avec un double objectif : participer à la dynamique du territoire, en facilitant l’insertion de personnes en situation de précarité en territoire rural.

Ce projet est en train de voir le jour à Notre-Dame-de-l’Osier, petit village de 500 habitants, situé à côté de Vinay, et à 50 kms de Grenoble.

L’association répond ainsi aux problématiques d’insertion par un accompagnement global :

  •  l’accès à l’emploi : l’association propose aux personnes accueillies des contrats de travail en insertion (CDDI) de 26h, dans le cadre d’un chantier d’insertion (ACI) en maraîchage et production de pain. Les productions seront réalisées selon les principes de l’agriculture biologique et la gestion globale du site sera pensée de façon la plus respectueuse des écosystèmes.

image projet 1

  • l’accès à un habitat partagé, mixte et digne et l’accompagnement vers un logement durable. Des appartements seront mobilisés sur place pour permettre aux salariés en insertion de vivre près de leur travail, avec leur famille. Un accompagnement sera proposé à l’ensemble de la famille.

image projet 2

  • la mise en place d’ateliers d’échanges de savoir-faire, de sensibilisations, etc. permettant l’enrichissement mutuel entre habitants du territoire et du lieu.

image-projet-3.png

 

L’accueil des premières personnes démarrera en mars 2019, avec l’accueil de 5 premiers salariés sur le chantier d’insertion, et de 3 familles ou personnes isolées sur de l’hébergement. Une montée en charge progressive est ensuite pensée sur 3 ans, pour arriver à pleine échelle de la structure à l’accueil de 15 salariés et de 25 personnes hébergées.

Tero Loko met l’humain et l’éthique au cœur de sa démarche. Elle est centrée avant tout sur la création de liens sociaux de proximité, permettant de lever les principaux freins à l’insertion (emploi, logement, isolement, apprentissage du français).

Elle favorise une participation active de tous ses membres à sa gouvernance, en valorisant la culture de chacun, dans le but de renforcer le pouvoir d’agir des personnes accueillies.

Elle s’inscrit également dans une démarche de développement durable et de sensibilisation à l’environnement. Elle part du principe que l’interaction entre l’homme et la nature est propice à la reconstruction.

Vous pouvez également télécharger la fiche de présentation du projet en pdf en cliquant ici.